Compte-rendu de la réunion publique du 19 novembre

Réunion publique CADECHIRE du 19/11/2019

20h30 – salle Mélusine à Échiré – 35 personnes

 


Poursuite de la suite donné sous forme d’ateliers en réunions publiques ouvertes à toutes et tous, dans un 1er temps pour dresser un constat commun de l’existant (voir réunion du 05/11) et des envies (l'objet de cette réunion !) pour la commune.

Présentation générale de la démarche et résumé des 1ères étapes ; rappel des grands principes et objectifs, notamment :

  • réflexion commune, ouverte et bienveillante,
  • gouvernance partagée et transparence,
  • constitution d'une liste citoyenne pour les prochaines municipales.

NB : si un des buts de la démarche est bien dans un 1er temps d'aboutir à la création d'une liste citoyenne pour les municipales, pour ensuite permettre de faire émerger les envies et projets des habitantes et habitants, les réunions sont publiques et ouvertes à toutes et tous !
Ainsi, il n'y a absolument pas besoin de vouloir s'engager personnellement sur une liste pour venir participer à ces réunions ! Au contraire, les curieux.ses, toutes celles et ceux qui sont "seulement" intéressé.e.s par la démarche, qui veulent la soutenir et l'accompagner, ou qui ont simplement des idées et des envies pour la vie de la commune, bref, tout le monde est plus que bienvenu !!!

Un des grands intérêts de la démocratie participative, c'est justement de donner la place aux citoyen.ne.s avant et surtout après des élections, à travers - pour reprendre les termes utilisés à Saillans dans la Drôme (voir, ou plutôt écouter, la conférence de Christian Proust) : des commissions thématiques, des groupes actions-projet, des observatoires de la démocratie, des conseils de quartier, des consultations locales...

Cette démarche, et à travers elle ces réunions et les suites qui y seront données, sont ce que NOUS en ferons, avec l'implication de toutes les bonnes volontés !

 

 

Répartition en petits groupes pour favoriser la réflexion collective et la prise de parole de chacun.e.

Consigne : se répartir géographiquement dans la salle, en fonction du lieu de résidence de chacun.e ; à partir de là, constitution de groupes de 6 à 8 "voisin.e.s"

 

Rapide présentation individuelle en petits groupes : nom, temps de vie sur Échiré, activité professionnelle ou associative, raison de la présence à la réunion et au sujet de la démarche en général (observateur.trice, sympathisant.e, prêt.e à s’engager sur une commission thématique citoyenne, voire sur une liste...).

 

Atelier n°2 : « envies »

Objectif : dresser une vision commune d'Echiré, en identifiant différents aspects selon une métaphore maritime :

  • le bateau : c'est nous, c'est la commune, puisque "nous somme tous dans le même" :)
  • l'île (au trésor ?!) : c'est l'objectif à atteindre, c'est l'ensemble de toutes les envies que chacun.e peut avoir, ce qu'on aimerait retrouver dans un "Echiré de nos rêves" plus tard...
  • les voiles : c'est l'ensemble des éléments porteurs qui aident à aller dans ce sens, les forces motrices ;
  • les ancres : c'est l'inverse, les freins identifiés et "avérés" qui sont à prendre en compte, il faut dans tous les cas faire avec ;
  • les récifs et les requins : ce sont les freins potentiels, les écueils qu'ont pourrait - ou pas - être amené.e.s à rencontrer sur le chemin
  • le cap : c'est le chemin à parcourir, les éventuelles étapes avant d'accoster sur l'île, qui essaye de tenir compte au mieux des voiles et du vent, en s'affranchissant le plus possible des ancres et en évitant les éceuils...

Consigne : réflexion en plusieurs temps : individuellement, puis mise en commun au sein de chaque groupe, enfin échanges et synthèse au sein du groupe avant restitution en plénière.

Pour la restitution, recueillement pour chaque proposition d'un avis général à l'aide de petits cartons individuels pour rechercher un consentement général et identifier les éventuels points à creuser ou à débattre par la suite :

  • vert : j'approuve globalement la proposition,
  • jaune : la proposition m'interpelle, je ne l'approuve pas - en tout cas pas telle quelle ; je souhaite la reformuler, l'amender, ou en débattre ultérieurement,
  • rouge (non utilisé à cette réunion) : je m'oppose fermement à la proposition en l'état.

 

Voir la retranscription des propositions de l'ensemble des groupes ci-dessous...

 

Enfin pour finir, validation collective de l'heure des 2 prochaines réunions (20h les 2 et 17 décembre) et de la thématique des prochaines étapes, à commencer par la formalisation des bases éthiques et déontologiques de la démarche pour les prochaines réunions de décembre.

Invitation à rejoindre le groupe d'orga, lui aussi ouvert à toutes et tous et qui ne correspond en aucun cas au groupe "future liste municipale" (qui n'est pas défini et qui ne sera constitué qu'à la fin de la démarche).

 

 

Voici le résultat des échanges :

 

 

OBJECTIFS | IDÉAL à atteindre :

  

ile

 

Jeunesse :                

  •  Lieu pour Ados (Structure / Bâtiment )
  • Démarrer rapidement la phase 2 sur le projet d’agrandissement de l’école.
  • Améliorer les conditions d’accueil pour la petite enfance
  • Infrastructures scolaire en adéquation avec la taille de la commune.
  • Valorisation des projets des jeunes.

 

Vie du Village :                

  •  Jumelage avec un objectif et une logique précise.
  •  Développer les relations entre les associations.
  • Animation du centre bourg et des villages.
  • Festivités / Olympiades / Fêtes inter-quartiers-Villages / Fêtes des voisins / Guingette / Marchés festifs
  • Développer les méthodes d’éducation populaire.
  • Redonner vie à tous les lieux du villages.
  • Amélioration de la signalétique
  • Fleurir le village avec création de jachères fleuries / plantation de fruitiers / …

 

Vivre Ensemble :            

  •  Mieux accueillir les gens du voyage sur la commune
  • Échanges de savoir et savoir faire, des ressources à Chantiers participatifs, Repair Café, Conférences / Recyclerie / Services contre services
  • Tiers-Lieu de Quartiers / Villages (non mercantiles) à lieu de rencontre, d’échange, d’entraide pour recréer du lien.
  • Redonner du lien Inter-générationnel à Entraide / Partage / animation
  • Un Echiré résilient qui reste le cœur de l’animation d’une mosaique de hameaux interdépendants où il fait bon vivre.
  • davantage d’espaces de rencontres, d’échanges, d’entraide, de moments festifs, culturels à favoriser le bien-être des habitants.

                              

Vie Municipale :             

  •  Redéfinir le périmètre et les emplois du SIC et des emplois administratifs.
  •  Gouvernance collective, transparente, apaisée où chacun trouve sa place.
  •  Participation citoyenne ACTIVE.
  •  Création d’un poste de régisseur pour développer/gérer la programmation de la Salle de la Baratte et l’ensemble des activités culturelles et sportives.
  •  Ouverture d’un poste de policier municipal pour le côté prévention de sa fonction.
  •  Meilleure communication : plus(+) et accessible favorisant la participation des habitants.

 

Mobilité :                 

  •  Liaisons douces entre hameaux, entre hameaux et le bourg, entre le bourg et la ZAE du Luc... (cycles, piétons,…)
  • Augmenter ou revoir l’offre de transport en commun (liaison avec le territoire extra communal).
  • Réaménagement des parkings autour des terrains de sport avec projet autour de la mobilité.

 

Environnement / Résilience :

  • Se réapproprier, sécuriser et donner plus d’autonomie aux fondamentaux (Eau / Santé / Energie / Alimentation)
  • Préservation de l’environnement, des espaces vert / favoriser la biodiversité / sauvegarde des terres agricoles à pour atténuer l’impact du changement climatique.
  • Création d’une régie agricole communale pour maraîchage et production locale et bio pour repas de l’école et du foyer logement. à Régisseur/Animateur
  • Redonner de la biodiversité à la commune avec de l’agroécologie, des zones à protéger
  • Développer le patrimoine naturel et l’entretenir.
  • ++ de bio à la cantine et de circuits courts.
  • Développement des énergies renouvelables propres.

 

Urbanisme :

  •  Limiter la croissance de la commune en terme de création de nouveaux lotissements.
  •  Patrimoine immobilier plus fonctionnelles, mieux entretenus, plus en adéquation avec les besoins de la population.

 

Les LEVIERS :

 vents

  •  La CAN (position au sein des instances)
  •  transparence dans la communication et la diffusion des informations.
  •  La volonté de faire.
  •  Diagnostic budgétaire de la commune.
  •  référant nouvel arrivant dans chaque quartiers / villages
  •  Habitats partagés pour favoriser les liens intergénérationnels
  •  Panneaux d’affichage dans quartiers-villages symbolisant déjà un lieu de rencontre dans un premier temps, puis créant du lien, et finalement de l’entraide.
  •  Associations de quartiers.
  •  Réglementation de la circulation pour favoriser la mobilité douce
  •  Création aménagement pour favoriser la mobilité douce.
  •  Partage des moyens de déplacement (auto/vélo/covoiturage/….) création de zones de partage.
  •  Lobbying des associations de marche / vélo / course pour imposer des voies douces (très grand nombre d’adhérents)
  •  Pour animations du centre-bourg et des villages : nombreuses Associations et commerces. Richesse des patrimoines historiques et naturels.
  •  Projet commun pour mobiliser les citoyens et favoriser la participation citoyenne.
  •  Référents de quartiers/villages pour animer cette participation citoyenne.
  •  La fiscalité locale.
  •  L’argent.
  •  Le temps.
  •  Aire de détente pour développer une thématique sur l’environnement et accès à la Sèvre pour développer une activité nautique (canoé/kayak par exemple)
  •  Investissement dans les énergies propres pour être plus autonomes en énergie.
  •  régisseur communal pour la sauvegarde des animaux (hérissons/oiseaux/chauve-souris/insectes/pollénisateurs…), avec création de refuges, habitats, zone de protection. Installation de ruches communales. Développement et animation des jardins partagés. à dédier des terres communales à cette protection de l’environnement, plutôt qu’à la bétonisation.
  •  Recréer des vocations, les favoriser pour un retour à la terre.

 

Les ANCRES :

 ancre

  •  La CAN
  •  Le manque de moyens financiers et humains.
  •  Le mille-feuille administratif, la bureaucratie.
  •  Manque d’implication des habitants.
  •  Manque de communication.
  •  Manque de temps.
  •  Infrastructures dépassées ou absentes pour les objectifs autour de la jeunesse.
  •  La jeunesse du village n’est pas une priorité actuellement !
  •  Infrastructures inexistantes pour la mobilité douce, voir danger sur certains axes par le manque de zones piétonnes visibles (trotoirs / chemin / …)
  •  Pas de lieu dans les quartiers/villages pour favoriser les rencontres, donc l’entraide.
  •  Inertie au changement des pratiques agricoles.
  •  Manque de places de parking.
  •  Inertie générale dans l’implication des habitants, il faut redonner envie de s’impliquer, de participer à la vie de la commune. à INDIVIDUALISME
  •  Manque de moyens humains au sein des salariés de la commune (SIC/Jeunesse/Secrétariat) pas de régisseurs, d’animateur divers et variés pour récréer du lien, développer une régie agricole, …
  •  Lever les verrous administratifs
  •  se redonner le pouvoir de faire les choses.
  •  décentraliser.

 

Les RISQUES :

 requin20

 

  •  Expansion immobilière infinie de la commune.
  •  Le manque de compétences et d’expériences.
  •  Intérêts particuliers qui prédomine sur l’intérêt général.